Art. 82 (28 février 2007)

Vous êtes ici dans le NIVEAU 1 (Débutants)

SUICIDE : léger mieux parmi les jeunes, mais pas chez les seniors!

Du 5 au 10 février 2007, ont eu lieu les 11è Journées Nationales pour la Prévention du Suicide. Objectif principal : aider les personnes en détresse.

Ecoutez/Listen Click here and listen

1. Le suicide reste un problème majeur de santé publique. C'est la première cause de mortalité parmi les 35-44 ans. Il a baissé de 35% chez les jeunes et les adolescents, mais chez les adultes, après une légère baisse, il est de nouveau en hausse. 6.200 personnes de 30 à 60 ans se sont suicidées en 2004. Les Journées Nationales pour la Prévention du Suicide tentent de trouver les raisons profondes du suicide et d'y apporter des solutions avec l'aide des médecins spécialisés, des associations, de la famille, des amis.

2. Lorsque le suicide ne se termine pas par la mort de la personne, on parle de "tentative de suicide". Les tentatives de suicide parmi les jeunes -surtout chez les filles- sont en augmentation, même si les suicides "réussis" sont légèrement en baisse. Plusieurs facteurs comme une puberté plus précoce, la violence dans les lycées ou dans la famille, les divorces, la drogue, l'influence des médias, entrent en ligne de compte.

3. Les femmes font deux fois plus de tentatives de suicide que les hommes, mais les hommes se suicident deux fois plus que les femmes. Le taux de tentative de suicide décroît avec l’âge alors que le taux de suicide augmente.
Le suicide peut être dû à des difficultés psychologiques, notamment une grave dépression.

4. Chez les jeunes, les premiers signes de mal-être peuvent être une fugue, des scarifications, l'abus d'alcool ou de drogue, le refus de s'alimenter.
Pour les adultes c'est la perte d'emploi, le stress, le divorce, et -pour les femmes plus que pour les hommes-, les violences conjugales qui sont les principales causes de suicide. 15 % des patients déprimés décèdent par suicide.

5. Les Journées Nationales de Prévention du Suicide ont donc pour premier objectif de sensibiliser aux signaux annonciateurs d'un probème menant au suicide. Les tentatives de suicide sont des sonnettes d'alarme. Il faut y être attentif et ne pas laisser la personne seule avec ses problèmes. L'entourage a un rôle primordial à jouer pour redonner le goût de la vie. C'est la responsabilité des enseignants, des parents, mais aussi des jeunes.

ENEFF 2007