Art. 75 (15 juillet 2006)


Vous êtes ici dans le NIVEAU 1 (Débutants)

BARRAGE DES TROIS GORGES : POLEMIQUE AUTOUR DU GIGANTESQUE OUVRAGE SUR LE YANG TSE

La dernière pierre du pharaonique barrage des Trois Gorges sur le fleuve Yang Tse a été posée le 20 mai dernier. Ce vaste projet n'est pas sans conséquence sur l'environnement et sur les populations.

Ecoutez/Listen Click here and listen

1. Le manque d'électricité est devenu un problème majeur pour la Chnie ces dernières années. Pour faire face aux besoins croissants en énergie, mais également pour contrôler les crues meurtrières du Yang Tse, le fleuve le plus long du monde, (1500 personnes ont trouvé la mort dans les inondations sur les bords du Yang Tse en 1998), la Chine a décidé au début des années 90, la construction du plus grand barrage hydroélectrique du monde. Les travaux titanesques ont démarré en 1994, malgré l'opposition au projet d'un tiers des représentants de l'Assemblée nationale du peuple. A l'heure actuelle, le gros oeuvre est terminé avec 10 mois d'avance sur le planning! Le barrage, toutefois, ne sera opérationnel qu'en 2008 année des Jeux Olympiques de Pékin, lorsque les 26 générateurs tourneront à plein régime et généreront 84,7 milliards de kilowatts heure. Il noiera 13 villes et 4 500 villages et engloutira 162 sites archéologiques dont certains parmi les plus importants de Chine.

2. 26 000 personnes ont participé à cette construcction haute de 120 mètres et large de 2,3 kilomètres qui a coûté 25 milliards de dollars. Selon les statistiques officielles 1,13 million de personnes ( pas loin de 2 millions en réalité) ont dû être déplacées parfois loin de leur région natale : à Canton ou à Shanghaï. Les villageois attendent encore les indemnités promises par le Gouvernement, qui leur permettraient de se réinstaller correctement.


3. Ce barrage gigantesque, avec une retenue de plus de 600 kilomètres de long, pose de nombreux problèmes pour l'environnement. L'énorme masse d'eau retenue a déjà entraîné une hausse du niveau des pluies dans la région. La vie aquatique est également perturbée et met en péril une partie des ressources des pêcheurs. La toxicité de l'eau a augmenté à cause du rejet des déchets industriels.
Selon les autorités chinoises, 4 milliards d'euros ont été investis dans le traitement des eaux et la collecte des ordures et un milliard sera consacré annuellement à la récupération des déchets à la surface des eaux. Mais cela ne rassure pas les écologistes.

4. Le barrage devrait freiner les inondations, mais eux-mêmes constituent un danger car les ruptures de barrages en Chine sont nombreuses. Ainsi, en 1975, dans la province de Henan, 26 barrages se sont écroulés en quelques jours. Les inondations qui ont frappé neuf comtés ont tué 100 000 personnes et 140 000 sont mortes à la suite des épidémies qui ont suivi, ou par manque de nourriture.

5. Mais les projets de barrages ne semblent pas être freinés par cette polémique, puisqu'un autre projet est déjà en gestation : le percement sur 1 500 km de trois fleuves artificiels destinés à alimenter la capitale, le port industriel de Tianjin et le nord de la Chine aride, avec justement les flots du Yangtsé. Le chantier de ces «autoroutes de l'eau» doit s'achever en 2050, pour un coût de 50 milliards de dollars, deux fois plus que pour les Trois Gorges.
Ces travaux titanesques seront une nouvelle fois la cause du déplacement de populations et de la perte de trésors archéologiques inestimables, sans compter l'impact sur l'environnement annoncé déjà par l'expérience du barrage des Trois Gorges!

ENEFF 2006