Art. 71 (22 avril 2006)


Vous êtes ici dans le NIVEAU 1 (Débutants)

Les NANOTUBES : un matériau révolutionnaire

Ecoutez/Listen Click here and listen

1. Découverts en 1991, les nanotubes ont longtemps été cantonnés aux recherches théoriques, mais les voilà enfin sortis des laboratoires!
Ces microcylindres composés de molécules de carbone pur sont dix mille fois plus fins qu'un cheveu et deux cents fois plus résistants que l'acier, à diamètre équivalent. Ils sont à la fois rigides et solides et peuvent plier et s'étirer sans se casser, sur plus de quatre fois leur taille.
Comme ils conduisent la chaleur et le courant bien mieux que les métaux, on peut aisément les transformer en semi-conducteurs.

2. Les nanotubes permettront de fabriquer des laboratoires d'analyse si minuscules qu'ils pourraient tenir dans le creux de la main. On pourrait ainsi accrocher sur chaque nanotube un brin d'ADN capable d'identifier une molécule précise. Ainsi, une seule goutte de sang serait suffisante pour analyser en quelques secondes le sang d'un malade chez lui. On envisage également de les utiliser pour transporter des médicaments au coeur même des cellules défaillantes.

3. Les idées pour l'utilisation des nanotubes sont nombreuses. Le problème était leur fabrication, parce que ce processus nécessite de très hautes températures. Ce problème est maintenant résolu et la fabrication industrielle peut commencer.
Aujourd'hui, la production mondiale dépasse les 100 tonnes pour un coût allant de 1 000 à 40 000 euros le kilo.

4. L'augmentation de la production a permis les premières applications dans le secteur des matériaux. Si on introduit ces fibres nanoscopiques dans une résine adaptée, le composite obtenu combine solidité et légèreté. On pourra les utiliser pour le sport (vélos, raquettes, F1 (formule 1) ) ainsi que pour la construction automobile.

5. Ils sont d'excellents conducteurs d'électricité et une mémoire pour ordinateur à base de nanotubes devrait être commercialisée cette année.
Ils sont utilisés aussi pour détecter les gaz : grâce à un réseau de nanotubes allié à un gel réactif, on peut mesurer avec précision les concentrations d'hydrogène et de gaz carbonique.

6. Mais c'est surtout dans le domaine des écrans plats que les nanotubes vont faire sensation! Plus de un million d'écrans LCD ont été vendus en 2005, et l'enjeu industriel est important. Les écrans plats produits avec cette nouvelle technologie seront bien moins chers que ceux qui sont actuellement proposés (plasma ou LCD) et bien moins gourmands en électricité.

7. Les nanotubes constituent-ils un danger pour l'homme?
Pour l'heure, il n'est pas encore prouvé qu'ils ne comportent pas de risques pour l'être humain, ni qu'ils sont inoffensifs pour l'environnement. Il est impératif d'analyser le cycle de vie de ces matériaux et de s'assurer qu'à la fin de leur utilisation les produits non recyclables ne seront pas nuisibles.

ENEFF 2006