Art. 70 (17 mars 2006)


Vous êtes ici dans le NIVEAU 1 (Débutants)

La sonde américaine MRO (Mars Reconnaisance Orbiter) a réussi sa délicate mise sur orbite de la planète Mars

Ecoutez/Listen Click here and listen

1. Un tonnerre d'applaudissements à la Nasa a salué la mise sur orbite de Mars de la sonde américaine MRO (Mars Reconnaissance Orbiter). Cette manoeuvre était extrêmement délicate (rappelons que deux des quatre sondes envoyées vers la Planète Rouge par la Nasa avaient été perdues lors de leur mise en orbite). La vitesse vertigineuse (17 163 km/h), de l’engin de 2,18 tonnes rendait difficile la satellisation autour de Mars.
Parti de la Terre le 12 août dernier, le MRO a dû freiner sa vitesse de 20%. Il a donc mis en route son moteur. Cette phase d'allumage du moteur a duré 27 minutes. Pendant ce temps, le MRO est passé derrière Mars et a perdu le contact.


2. Pendant les deux semaines à venir, le MRO va rester sur une trajectoire elliptique autour de Mars puis, à la fin du mois, les ingénieurs de la Nasa lanceront la phase d’ « aérofreinage » qui durera jusqu’en septembre.

3. Le principal objectif du MRO est la recherche d'eau, donc de vie possible. HiRISE, la caméra la plus puissante jamais embarquée à bord d'un satellite fournira des images d'une résolution de 30 cm.
Grâce à l'orbite basse de la sonde, les deux autres caméras du MRO permettront d'établir une carte météorologique de Mars en trois dimensions. De son côté, le spectromètre Cris tentera de repérer des minéraux liés à la présence d'eau.
Le radar RSR à haute fréquence pourra sonder le sous-sol sur plusieurs centaines de mètres à la recherche de glace ou d'eau. Le radiomètre ASI analysera les poussières, la vapeur d'eau et les températures de l'atmosphère.

4. Parmi les planètes du système solaire, Mars est celle qui ressemble le plus à la Terre et où il est le plus probable que la vie dans le passé a existé. Mars est donc de ce fait une destination de choix pour des expéditions humaines, si on y trouve de l'eau!

5. Une autre sonde américaine : Cassini aurait détecté la présence d'eau liquide sur Encelade, une lune glacée de Saturne. Les images à très haute définition prises entre décembre 2004 et décembre 2005 permettent de voir des éruptions de jets de glace et des panaches géants de vapeur d'eau. Attention : la température en surface ne dépasse pas - 200 °C. Une autre destination pour les missions habitées? Frileux s'abstenir!

ENEFF 2006