Art. 66 (10 janvier 2006)


Vous êtes ici dans le NIVEAU 1 (Débutants)

LES ENERGIES RENOUVELABLES

Devant l’augmentation vertigineuse du prix du baril de pétrole, la France a décidé d’accélérer son effort pour promouvoir les énergies renouvelables. Quelles sont ces énergies?

Ecoutez/Listen Click here and listen

1. Les sources traditionnelles d'énergie : pétrole, gaz, charbon, uranium (énergie nucléaire) ne sont pas renouvelables et elles existent en quantité limitée. On estime qu'il y a du pétrole pour encore 40 ans, du gaz pour 60 ans et du charbon pour environ 400 ans. Mais après? Avec l'arrivée de la demande des pays émergents comme la Chine et l'Inde, il est urgent de trouver une autre manière de produire de l'énergie. Et il faut trouver des énergies propres pour éviter l'effet de serre résultant de la combustion des combustibles fossiles, et le problème de l'élimination des déchets (énergie nucléaire).

2. Les recherches d'énergies dites renouvelables (soleil, vent, eau, croissance végétale...) sont donc menées activement. Mais ces énergies de l'avenir ne couvrent encore que 20% de la consommation mondiale d'électricité.

3. L'énergie solaire.
Le soleil représente notre plus grande source d'énergie même si elle est intermittente.
L'énergie solaire, peut être convertie en chaleur ou en électricité. Elle peut être récupérée grâce à des panneaux solaires installés sur les bâtiments et être utilisée pour le chauffage de l'eau et des bâtiments eux-mêmes.

4. L'énergie éolienne.
Elle consiste à exploiter l'énergie du vent grâce à des éoliennes qui tournent avec des hélices (voir notre article n°52 " Les Eoliennes").

5. L'énergie des marées.
L'énergie des océans est potentiellement considérable, mais elle est très dispersée et donc difficile à collecter et loin des lieux de consommation. L'énergie des marées est la seule vraiment captée jusqu'à présent, mais seulement sur quelques sites.

6. L'énergie de la biomasse.
C'est l'énergie en provenance des végétaux. Mais c'est une énergie à faible densité énergétique et une grande consommatrice d'espace et d'eau.

7. La fermentation des déchets (le biogaz).
C'est l'énergie récupérée par la fermentation des déjections animales ou ordures ménagères.

8. Les biocarburants.
C'est un alcool produit par la fermentation des sucres contenus dans les plantes riches en sucre (betteraves, canne à sucre...) ou en amidon (pommes de terre, céréales) ou dans les plantes ligneuses (bois, paille...). Les biocarburants issus du colza ou du tournesol sont déjà utilisés pour les autobus dans de nombreuses villes de France.

9. La géothermie.
On exploite la chaleur dégagée par la terre et stockée dans certaines parties du sous-sol (nappes d'eau).

Le réservoir des "renouvelables" est énorme.
Les progrès scientifiques sont rapides et le potentiel des énergies renouvelables augmentera fortement dans les prochaines années. Mais il faut aussi sensibiliser les populations à la nécessité de réduire leur consommation d'énergie, par exemple en utilisant les transports en commun.

ENEFF 2006